Le secret d’un sourire

 

Que n’a-t-on lu, entendu de théories pour expliquer ce fameux sourire de Mona Lisa ?

Qu’un sourire peint génère autant de cogitation est déjà un mystère en soi.

C’est ainsi que les hypothèses se succèdent pour percer son mystère. Je me suis amusé à en recenser quelque unes ….Alors amusons-nous!

Mona Lisa sourirait parce qu’elle est en fait le petit copain de Léonard soit …un garcon !

Ou bien, parce qu’elle serait… un autoportrait du peintre lui-même,

Travestie en femme (!), ou alors trahirait la joie des femmes enceintes, ou qu’elle aurait été chinoise, ou plutôt une incarnation de Boudha qui homme ou femme, aurait trouvé la sérénité ; Qu’elle aurait été asthmatique, aurait souffert de paralysie faciale. Mais aussi, orienterait notre regard sur celui-ci du fait d’une épilation totale. André Malraux, espiègle, expliquait son sourire au fait que "tous ceux qui lui avaient mis des moustaches étaient mort."  Certains ont même carrément affirmé qu’il s’agissait d’une illusion d’optique et qu’elle ne souriait pas du tout.

J’en oublies, une liste exhaustive serait presque à elle seule une recherche universitaire.

Qu’on me permette de rajouté à cette déjà longue liste, une clé de compréhension différente.

LA BEAUTÈ SILENCIEUSE est le seul mystère qui résiste encore aux sombres assauts de la modernité tapageuse. La Beauté, qui est une lumière, aujourd'hui se cache comme une bête traquée. Et c’est le génie de Léonard d’avoir réussi à peindre, non pas une belle femme qui sourit, mais le mystère silencieux de la Beauté elle-même, qui jamais ne répond à nos questions pressantes et se contente de sourire en gardant son secret.

À suivre…

Posted in Kunstgeschichte.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.