Paréïdolie

 

A l'occasion de la découverte par des internautes passionnés, sur les photos martiennes que nous envois Curiosity, d'un énorme crabe, (ma foi, peu ragoutant il faut bien dire...), les scientifiques de la Nasa ont refroidis les ardeurs des amateurs de nouvelles fantastiques, en prononçant le simple mot de « paréïdolie ».
Comme j'utilise cette faculté pour peindre mes pierres, cela me permet aujourd`hui de vous en parler. En fait, Il s'agirait d'une illusion générée par notre cerveau, qui fait reconnaître des formes connues là où ils n'y en a pas. Notre cerveau structure en permanence son environement. Et le monde tel que chacun de nous percevons, se modèle en fonction de nos attentes, de nos prédispositions, de notre expérience, de notre culture, et même de notre inconscient.C'est ce que le test de Rorschach révèle très bien, du reste et depuis longtemps...C'est ainsi que mon travail de recherche consiste à découvrir parfois, dans les linéaments des pierres, un univers onirique et mnésique qui me permet de retrouver mes souvenirs ou des fantasmes évanescents.
Voilà!
Enfin, paréïdolie ou pas, il est drôlement flippant ce crabe!
A suivre...
Pierre de Mougins

Posted in Wissenschaft.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.